Nature

Dans Nature
Aprendre le franc ais en observant les fleurs

Immortelle immortelle

Par Le 03/06/2022

On dirait que la douceur du mois de mai a légèrement précipité la floraison des immortelles dans le massif de la Sainte-Baume. Depuis quelques jours et pendant une grande partie de l'été, le léger parfum de curry qui se dégage de ces petites fleurs jaunes va flotter dans l'air de nos randonnées.

Mais pourquoi la langue française utilise-t'elle un adjectif synonyme d'  « éternel», « éternelle » et d'  « impérissable » pour nommer cette petite fleur discrète et modeste ? C'est que l'immortelle, aussi appelée « hélichryse » de la langue grecque « hélios » (soleil) et « chrysos » (or), se conserve très longtemps une fois coupée. Très longtemps, mais pas éternellement !

Son parfum les mois d'été est pour moi lancinant. Comme cette chanson éponyme, composée et chantée par Dominique A. et merveilleusement interprétée par Alain Bashung.

Si vous ne pouvez pas humer le parfum des immortelles qui flotte dans les collines de La Roquebrussanne, vous pouvez écouter ces chansons qui rendent un bel hommage à la langue française.

Dans Nature
Apprendre le franc ais en faisant du soptjpg

Comme dans un "Champ de coquelicots"

Par Le 20/05/2022

Depuis quelques jours, le parcours de santé de La Roquebrussanne s'est transporté dans le tableau de Claude Monet.

Pour le plus grand plaisir des sportifs, des flâneurs, des esthètes, des contemplateurs, des peintres, des jardiniers, des abeilles, du mien et du vôtre, peut-être...

Si vous voulez entrer dans le tableau, dépêchez-vous ! La floraison des coquelicots est aussi belle qu'elle est éphémère.

Dans Nature
Petite sieste

Il est temps de faire une petite sieste !

Par Le 21/04/2022

Tout le monde est d'accord sur le fait que faire la sieste a de nombreux bienfaits sur notre santé. La journaliste Edwige Coupez nous le rappelle dans ce podcast de la radio publique France Info.

Mais faire la sieste sur notre terrasse à La Roquebrussanne, bercé.e par le chant des oiseaux, le bruissement du feuillage et le bourdonnement des abeilles, c'est aussi se plier très agréablement à un délicieux art de vivre.

Et puis, comme le rappelle la journaliste en utilisant un très joli mot de la langue provençale qui n'a pas son équivalent en français, on ne se réveille pas ensuqué.e de sa sieste si on prend la peine de boire un petit café juste avant de s'endormir !

Alors, faites de beaux rêves !

Dans Nature
Abeille sauvage sur la glycine

Butineuse et graphiste

Par Le 17/04/2022

Depuis plusieurs jours, la floraison de la glycine sur la terrasse enchante les abeilles charpentières xylocopes (xylo = bois ; cope = qui coupe). Par un curieux hasard de la nature, leurs ailes ont la couleurs des fleurs, beaucoup de paillettes et une pointe de noir en plus !

Comme cette abeille ne produit pas de miel, elle n'a pas à se défendre et, heureusement pour nous, elle ne pique donc pas.

Attirées par le parfum subtil des fleurs, elles sont plusieurs à venir butiner leur nectar dès le milieu de la matinée. Elles volent bruyamment et lourdement entre les hampes florales, sans état d'âme pour toutes les petites fleurs qu'elles soulèvent et bousculent sur leur passage.

Pendant quelques semaines encore, les lignes noires de leur trajectoire vont trancher sur le fond mauve des fleurs et vont former une composition abstraite enchanteresse.

Dans Nature
Relais nature

Au pas de course !

Par Le 11/04/2022

Participer à une course à pied au mois de juin à la Roquebrussanne, c'est être sûre et sûr de respirer à pleins poumons les parfums de toute la garrigue en fleurs, de fouler le thym, de frôler les genêts, de longer les cystes cotonneux, d'enjamber les mauves, d'effleurer les romarins... Et peut-être d'entendre le chant des premières cigales de la saison !

Mais participer au RELAIS NATURE le 18 juin prochain, ce sera l'occasion aussi de courir entre les vignes et de découvrir les domaines vinicoles de La Roquebrussanne.

Alors, si vous aimez courir et que vous aimez le français, pourquoi ne pas programmer un séjour en Provence combinant la course nature et la langue française ?

Dans Nature
Orchis d hye res

L'orchis de Hyères fleurit à La Roquebrussanne

Par Le 05/04/2022

Voici quelques jours déjà que l'on voit fleurir dans les prairies et au bord des chemins des spécimens d'Orchis d'Hyères (Orchis Olbiensis).

Cette petite orchidée sauvage méditerranéenne est la première orchidée de la saison qui fleurit à la Roquebrussanne. Ses petites fleurs se bousculent et parviennent à se regrouper autour d'un épi. Leurs teintes rose et violette contrastent avec le vert tendre, lisse et soyeux de son feuillage.

Elle est assez fréquente dans les garrigues ouvertes du pourtour méditerranéen, mais le Parc de la Sainte-Baume est le principal endroit dans le Var pour croiser cette très jolie fleur. Et vous ne la rencontrerez jamais chez un fleuriste !

Dans Nature
Img20220225111923

Sous le charme des violettes

Par Le 25/02/2022

A la Roquebrussanne, l'apparition des violettes est le signe de la fin de l'hiver.

On trouve ces petits fleurs odorantes aussi bien sur les chemins de randonnée que dans le village.  

C'est une fleur sociale : elle vit toujours en petits groupes. Pourtant elle a une présence discrète car elle ne se met jamais en travers de votre chemin. On les découvre disposées en petits bouquets, rassemblées sur les marches d'un vieil escalier ou bien blotties contre un rocher.

J'aime passer ma mains entre leurs pétales légers et les agiter délicatement pour recueillir sur ma peau leur suave parfum.

Je ne cueille jamais ces petits bouquets tout prêts, je les garde offerts au regard des passants et je leur laisse annoncer l'arrivée prochaine du printemps !