Séjour en immersion chez une professeure de français diplômée

apprendre le français en immersion dans un village français en Provence

Apprendre ou préparer un examen de français ...

Je vous propose d'améliorer votre français et de vivre des aspects de la culture française lors d'un séjour en immersion totale dans notre grande maison familiale au cœur du village de La Roquebrussanne dans le massif de la Sainte-Baume.

Pendant les cours, nous travaillerons le français de façon spécifique et adaptée à vos besoins et à vos objectifs.

View from your room in the french teacher s home

Licence d'histoire des arts et archéologie

Diplôme de professeure des écoles

Master de Français Langue Étrangère

Examinatrice et correctrice DELF et DALF

Apprendre le français en pique-niquant en Provence

... et vivre à la française !

Vous participerez à la vie familiale dans une famille conviviale et vous améliorerez votre français courant au cours des repas que nous partagerons ensemble.

Nous explorerons les richesses artistiques, culturelles et naturelles de la région et nous irons à la rencontre des acteurs de la vie artistique, culturelle et économique de la région.

Apprendre le français en assistant à un spectacle
Tarifs pour apprendre le français en immersion

Tarif tout compris pour un séjour de 6 jours et 6 nuits : 1500 €

Le programme "cours et activités" dure 6 jours. Il commence le dimanche après-midi et finit le samedi après-midi. 

II comprend une évaluation en début et à la fin du séjour, dix heures de cours, l'hébergement dans une chambre spacieuse avec salle de bain privée, tous les repas et quatre demi-journées d'activités (baignade en mer, pétanque, terre-modelage, atelier d'écriture, cuisine, pâtisserie, spectacle de danse...), de randonnées et de visites à Aix-en-Provence, Marseille ou Toulon.

Ce programme comprend au minimum 60 heures de français oral et 6 jours d'art de vivre à la française.

Le transfert depuis la gare de Toulon, la gare de Marseille ou l'aéroport de Marseille est proposé avec un supplément de 70 euros.

Ce programme est adaptable sur demande, en fonction de vos objectifs, vos besoins et vos envies. N'hésitez pas à me contacter pour élaborer un programme sur mesure (durée du séjour, nombre d'heures de cours, activités ...).

Dans Arts

Notre maison a repris des couleurs !

Par Le 22/01/2023

Comme la plupart des façades des maisons de village dans les centres anciens, les façades de notre maison sont recouvertes d’un enduit. Quand il est coloré, cet enduit contribue à la qualité du paysage des villages en Provence. Mais il assure surtout la pérennité du bâti. En effet, les maisons n'étant pas construites en pierre de taille mais en moellons de pierre et en terre, il est nécessaire de protéger leurs maçonneries de l'action de l'eau par un enduit.

Avec le temps, l'enduit de la façade de notre maison avait besoin d'un petit coup de jeune ! Comme elle est située en face d'un Monument Historique - la tour de l'Horloge - nous avons dû respecter une charte de couleurs et de techniques d'enduit. 

En voici le résultat !

Dans Nature

L'arbousier, un arbuste de Noël

Par Le 12/12/2022

En ce moment, la colline prend des couleurs de fête. Des arbousiers, ces arbustes au feuillage vert intense et brillant, se parent de petits fruits ronds et rouges et de délicates grappes de minuscules fleurs blanches. Ses fruits appelés arbouses sont comestibles mais leur peau granuleuse et leur chair pâteuse ne me les rendent pas très appétissants.

En revanche, j'aime la sobriété de ces petits arbres de Noël seulement parés de petites boules rouges. J'aime le contraste de couleurs entre leurs fruits et de leur feuillage.

Et surtout j'adore la leçon d'optimisme que nous donne cet arbuste qui fleurit malgré les premiers gels de l'automne et l'allongement continu des nuits !

Connaissez-vous le coing ?

Par Le 11/12/2022

Non, non, je parle bien du coinG avec un G à la fin mais il se prononce comme le mot coin, avec lequel il n'a pourtant rien à voir !

C'est un fruit méditerranéen qui ressemble à une poire et qui arrive à maturité à la fin de l'automne. Contrairement à la poire, il ne peut pas être consommé cru car il est dur, acide et astringent. En revanche, quand il est cuit, c'est un fruit délicieusement parfumé qui se mange sucré ou salé.

Pour ma part, je préfère cuisiner les recettes sucrées de la pâte et de la gelée car la cuisson du coing dans l'eau sucrée dégage un parfum exquis. Et comme la saveur acidulée de la pâte de fruit et de la gelée sont remarquables, elles enchantent nos petits-déjeuners et nos goûters tout au long de l'hiver. Ça tombe bien, la récolte de coings a été exceptionnelle cet automne et l'hiver ne fait que commencer !