Parfum

Learning french while gazing flowers

Immortelle immortelle

By On 03/06/2022

On dirait que la douceur du mois de mai a légèrement précipité la floraison des immortelles dans le massif de la Sainte-Baume. Depuis quelques jours et pendant une grande partie de l'été, le léger parfum de curry qui se dégage de ces petites fleurs jaunes va flotter dans l'air de nos randonnées.

Mais pourquoi la langue française utilise-t'elle un adjectif synonyme d'  « éternel», « éternelle » et d'  « impérissable » pour nommer cette petite fleur discrète et modeste ? C'est que l'immortelle, aussi appelée « hélichryse » de la langue grecque « hélios » (soleil) et « chrysos » (or), se conserve très longtemps une fois coupée. Très longtemps, mais pas éternellement !

Son parfum les mois d'été est pour moi lancinant. Comme cette chanson éponyme, composée et chantée par Dominique A. et merveilleusement interprétée par Alain Bashung.

Si vous ne pouvez pas humer le parfum des immortelles qui flotte dans les collines de La Roquebrussanne, vous pouvez écouter ces chansons qui rendent un bel hommage à la langue française.

Abeille sauvage sur la glycine

Butineuse et graphiste

By On 17/04/2022

Depuis plusieurs jours, la floraison de la glycine sur la terrasse enchante les abeilles charpentières xylocopes (xylo = bois ; cope = qui coupe). Par un curieux hasard de la nature, leurs ailes ont la couleurs des fleurs, beaucoup de paillettes et une pointe de noir en plus !

Comme cette abeille ne produit pas de miel, elle n'a pas à se défendre et, heureusement pour nous, elle ne pique donc pas.

Attirées par le parfum subtil des fleurs, elles sont plusieurs à venir butiner leur nectar dès le milieu de la matinée. Elles volent bruyamment et lourdement entre les hampes florales, sans état d'âme pour toutes les petites fleurs qu'elles soulèvent et bousculent sur leur passage.

Pendant quelques semaines encore, les lignes noires de leur trajectoire vont trancher sur le fond mauve des fleurs et vont former une composition abstraite enchanteresse.

Relais nature

Au pas de course !

By On 11/04/2022

Participer à une course à pied au mois de juin à la Roquebrussanne, c'est être sûre et sûr de respirer à pleins poumons les parfums de toute la garrigue en fleurs, de fouler le thym, de frôler les genêts, de longer les cystes cotonneux, d'enjamber les mauves, d'effleurer les romarins... Et peut-être d'entendre le chant des premières cigales de la saison !

Mais participer au RELAIS NATURE le 18 juin prochain, ce sera l'occasion aussi de courir entre les vignes et de découvrir les domaines vinicoles de La Roquebrussanne. 

Alors, si vous aimez courir et que vous aimez le français, pourquoi ne pas programmer un séjour en Provence combinant la course nature et la langue française ?